jeudi 23 juillet 2009

Mais ce n´est pas parce que nous sommes allés visiter une super brasserie à Bayreuth que nous avons pour autant fait l´impasse sur la culture musicale de Bayreuth. Que nenni !
Bayreuth, petite ville de franconie a brillé au grès des personnages fantasques qui ont habité ses murs. Tout d´abord la princesse de Prussie Wilhelmine ( fille du roi de Prusse Frederic Guillaume 1er), épouse du Margrave de Bayreuth.
Musicienne émerite, elle décide de faire ériger dans la ville, une salle d´opéra qui rivaliserait avec les plus belles d´Europe en 1744. L´opéra des Margraves est né.


Il est le seul opéra baroque conservé dans son état d´origine d´Europe :



J´ai été un peu surprise par sa taille, petite mais quand on s´assied dans ses fauteuils, on est vite envoûté par le lieu :




Nous avons fait un tour dans la ville, marché dans les jardins du palais de Wilhelmine, apprécié la douceur de vivre du lieu.




La ville compte 3 palais, un était fermé pour rénovation, un abrite des bureaux administratifs, le dernier : le Neues Schloss, malgré sa facade assez sobre, abrite des appartements rococo :




Mais le nom de Bayreuth reste avant tout attaché à celui du compositeur flamboyant Richard Wagner, qui décida de s´y installer en 1871, après avoir silloné l´Europe. La ville l´attirait car elle avait déjà une salle d´opéra fameuse ( celle des Margraves) mais surtout qu´il n´y avait pas de vraie concurrence pour le projet de festival de musique classique qu´il veut créer dans la région.



Bayreuth vibrera donc au son de Wagner jusqu´à sa mort en 1883. Il y crée son oeuvre "L´anneau du Nibelung", qui illustre parfaitement la révolution qu´il apporte à la musique classique. Cet opéra comprend en réalité 4 opéras gravitant autour des légendes nordiques : l´or du Rhin, la walkyrie, Siegfried et le crépuscule des dieux. Il l´envisageait comme une oeuvre d´art totale où le théâtre et la musique se mêlaient complètement. Les éclairages, mises en scène et costumes étaient primordiaux. Nous avons visité sa maison : Wahnfried où il vécut avec sa deuxième femme, le fille de son meilleur ami Franz Liszt.



Bon, il faut bien le dire, comme tous les génies, il n´avait pas forcèment les pieds sur terres, ... Il avait toujours des rêves fous dont la création d´une salle d´opéra où il pourrait mettre en scène ses oeuvres avec toute la grandeur qu´il voulait. Coup de chance, il avait pour ami et mécène, le jeune roi de Bavière, Ludwig II ( toquet de musique classique également et particulièrement des opéras de Wagner à qui il voue quasiment un culte). L´argent ne fut donc pas vraiment un problème pour faire élever le Festspielhaus de Bayreuth où se tient toujours le festival Wagner tous les ans :


On y joue les 10 opéras de Wagner de fin Juillet à fin Août et pour la petit histoire, il y a une telle liste d´attente pour y assister que lorsque vous vous présentez la première fois pour aller écouter un de ces opéras, il n´est pas rare de devoir rester sur la liste d´attente pendant plusieurs années ( cela peut aller jusqu´à 10 ans d´attente ! ).







1 commentaire:

Nadiaher a dit…

merci! pour cette magnifique visite!!!vraiment merci!