mercredi 8 avril 2009

Dernier message consacré à l´Italie ( du moins pour un petit moment) :
Et cette fois-ci plongée dans la marmitte !
Bologna la grassa ! Rien que ca ! Vous vous doutez bien qu´avec un surnom pareil, on ne peut pas y manger mal ! Cuisine typiquement au beurre ( il faut descendre plus au Sud pour retrouver une cuisine à l´huile d´olive), le plat de la ville c´est le tortellini. On en trouve frais à peu près dans chaque boutique d´alimentation ( très nombreuses autour de la piazza maggiore).
Et c´est aussi un des plaisirs de l´Italie de se promener dans les quartiers de " bouffe", comme cette petite rue piétonne :



A ne pas manquer l´épicerie fine Tamburini ( peut-être la plus connue de Bologne), où des montagnes de charcuterie font la guerre à d´autres montagnes de fromage cette fois-ci. Le plus hallucinant c´est que l´angle de la boutique ( qui nourrit les gourmands mine de rien depuis 1860 ) est orné d´une statue allégorique de la charité. On n´a pas pu non plus rater le moine, assis devant une des vitrines, qui attendait peut-être que quelqu´un vienne lui confesser qu´il avait acheté un gros jambonneau alors qu´il était à la diet !


Vitrine typique de Bologne : des tortellinis frais, des arancini di riso ainsi que de la mozzarella in carrozza. Les arancini di riso ne sont pas des oranges au riz comme leur nom pourrait le faire croire mais des boulettes de riz fourrées d´une sauce de ragout avec du jambon ou du porc, ... le tout recouvert de chapelure et passé à la friteuse. La mozzarella in carrozza c´est un sandwish à la mozzarella passé dans de la chapelure puis à la friteuse. Oui oui, c´est seulement pour les gens qui ne montent jamais sur une balance...



Des boutiques recouvertes du sol jusqu´au plafond de produits à base de tomates, truffes ou vinaigre balsamique. J´ai quand même été épatée par les chocolats en forme de tortellinis !



Cette fois-ci des raviolis version petits sablés pour le goûter !




Une petite dégustation de vinaigre balsamique. Assez intéressant de voir comment la texture et le goût varient selon l´âge du vinaigre. Certains sont même presque sucrés.




Bon... c´était à prévoir on a craqué... voilà les achats bolonais (vinaigre, riz, speck, scamorza, parmesan, champignons, ... :





Le dernier matin on est allé faire un tour au marché couvert de Bologne, parce que l´on cherchait du riz noir pour faire du risotto ( je vous le conseille vivement, car ce n´est pas seulement l´apparence qui détonne mais c´est surtout sa saveur qui est très originale). J´adore les marchés italiens ! Chaque fois on tombe sur des gens épatants et même si notre italien est très rudimentaire, ils sont toujours prêts à nous expliquer des tas de trucs sur la cuisine de leur pays. Et là on a eu une lecon spéciale Artichaut ! Il carciofo en italien.
On a appris la différence entre les artichauts de Toscane de Toscane et les artichauts de Toscane de Sicile, ... Oui moi aussi ca m´a épaté que les artichauts de Toscane , ils puissent être de Sicile, surtout qu´ils ont franchement pas la même tête !
Ici, la version des mafiosi siciliens :





Et puis je n´ai pas pu résister ... à faire une photo d´un des stands de fromages ! J´aurai tout embarqué si Ryan Air ne m´avait pas fixé comme limite de bagage soute 15 kilos!













1 commentaire:

Nadiaher a dit…

J'ai des odeurs plein le nez!!!hummmmmm!!!!!!!